Le ministère de la Santé a annoncé vendredi un premier cas en Israël du nouveau variant du Covid-19 détecté d’abord en Afrique du Sud et qui présente un potentiel de propagation très rapide selon les scientifiques.

“Le variant découvert dans des Etats du sud de l’Afrique a été détecté en Israël. Il s’agit d’une personne revenue du Malawi”, a indiqué le ministère disant craindre “deux cas supplémentaires de personnes revenues de l’étranger” et placées en confinement. Ces trois personnes étaient vaccinées contre le Covid-19, a précisé dans son communiqué le ministère de la Santé sans toutefois préciser le nombre de doses ou le type de vaccin. Dans la foulée de cette annonce, le Premier ministre israélien Naftali Bennett a convoqué pour 11h00 locales (9h00 GMT) une réunion avec des responsables de la santé publique et de son gouvernement afin de faire l’état des lieux de la situation sanitaire.

Dans la nuit de jeudi à vendredi, le gouvernement israélien a annoncé avoir placé sur sa “liste rouge” sanitaire l’Afrique du Sud, le Lesotho, le Botswana, le Zimbabwe, le Mozambique, la Namibie et Eswatini après l’annonce de la découverte du nouveau variant, d’abord détecté en Afrique du sud.

Baptisé pour l’instant B.1.1.529, ce variant aux multiples mutations est potentiellement très contagieux, ont annoncé des scientifiques en Afrique du Sud, y voyant les signes d’une nouvelle vague de pandémie. Ces derniers ne savent toutefois pas encore quelle sera l’efficacité des vaccins existants contre ce variant, dont la dangerosité est le sujet d’une réunion vendredi de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS).

À LIRE  La Marine nationale sénégalaise a saisi une importante quantité de Haschisch à bord d’un navire

Avec-AFP-