La journée d’hier jeudi a été ponctuée par les accusations de viol formulées par la Miss Sénégal 2020, Fatou Dione, et sa famille. Accusations auxquelles se sont ajoutées une terrible phrase de la présidente du comité d’organisation de Miss Sénégal qui a déclaré “kouniou violé yaw la nekh”.

L’affaire Fatima Dione, Miss Sénégal 2020, violée puis engrossée, prend une tournure judiciaire, d’après Libération, le procureur de la République a pris le dossier en main.

Dans un entretien exclusif avec Seneweb qui a ébruité l’affaire, la Miss a porté de graves accusations sur le comité d’organisation de Miss Sénégal. Elle a accouché d’un bébé dont elle ne connaît pas le papa.

“La seule chose que nous savons, c’est que Fatima est tombée enceinte suite à son sacre (…) Elle était chez un membre du comité d’organisation de Miss Sénégal. Habituellement, lorsque les organisateurs avaient besoin d’elle, ils la faisaient loger à l’hôtel, mais avant son voyage au Maroc, on l’a amenée dans une maison et nous ne connaissons pas la raison. C’est par la suite qu’on nous a fait savoir que le voyage n’aura plus lieu, qu’il a été annulé à cause de la Covid-19”, renseigne-t-on.

Le Parquet est en train d’éplucher le dossier miss Sénégal 2020, ponctué par des accusations de viol et autres déclarations peu catholiques, informe le journal Libération.

La journée d’hier jeudi a été ponctuée par les accusations de viol formulées par la Miss Sénégal 2020, Fatima Dione, et sa famille. Accusations auxquelles se sont ajoutées une terrible phrase de la présidente du comité d’organisation de Miss Sénégal qui a déclaré “kouniou violé yaw la nekh”.

À LIRE  Décès de Chadwick Boseman, acteur principal de «Black Panther»

Le parquet s’intéresse actuellement au dossier. Selon Libération, depuis la diffusion de ces différents témoignages, les services du parquet se penche sur l’affaire. Mieux, il est presque sûr qu’une auto-saisine se dessine avec l’entrée en scène de la Sûreté Urbaine ou de la Division Spéciale de Cybersécurité , rapporte le journal.

Et d’ailleurs , Cfao Motors, l’un des sponsor du comité Miss Sénégal met un terme à son partenariat avec ledit comité après les propos jugés scandaleux de sa présidente. A travers un communiqué ils renseignent que , ces propos vont à l’encontre de leurs valeurs et ils comptent retirer tous leurs véhicules.