Le nouvel album du Lead vocal du super Etoile Youssou Ndour, intitulé ’’Mbalax’’, dont la sortie officielle est prévue le 12 novembre découle d’une ’’approche personnelle’’ de l’auteur, en ce qui concerne les thématiques abordées et le style d’écriture, a indiqué son producteur.

L’album Mbalax a été présenté à des journalistes, mercredi, lors d’une séance d’écoute en présence de l’auteur Youssou Ndour.

Selon Bouba Ndour, l’album a été réalisé dans un contexte particulier lié notamment à la crise sanitaire du covid-19 qui a permis à l’auteur de ’’réécouter son répertoire’’ pour ensuite sortir avec ces 12 morceaux, découlant d’une ’’’approche personnelle’’.

Youssou Ndour a confié que ces deux ans de fermeture liée à la pandémie du Covid-19 lui ont permis de prendre ’’du recul nécessaire’’ afin de réfléchir sur le monde, ’’où presque rien ne sera plus comme avant’’.

’’L’album est venu dans un contexte où le monde se pose beaucoup de questions’’, a-t-il ajouté, estimant que ’’cet album serait une sorte de contribution à ces défis auxquels fait face le monde’’.

L’album intitulé Mbalax est composé de 12 titres évoquant des thématiques diverses allant des questions environnementales (Ndox +eau+, zéro déchet), à la vie conjugale (Gaggantiko), en passant par des hymnes à l’Afrique (Mama Africa), à ses fans (Tatagal fans yi, Mool, les pêcheurs, qu’il invite à s’équiper de GPS et gilets de sauvetage avant les campagnes en mer) et à des célébrités disparues (Ballago Ndoumbé Yaatma, Wax ju bari, à la mémoire respectivement de Thione Seck et Ibra Kassé).

’’Les titres, la solution c’est de pardonner, Fayal bor invitent par contre à cultiver l’esprit de dépassement, la sobrité et le bannissement de l’ostentatoire’’, selon l’auteur.

À LIRE  COVID-19: DES GUIDES RELIGIEUX ADHÈRENT À L’INTERDICTION DES MANIFESTATIONS PUBLIQUES