Une soixantaine d’entrepreneurs agricoles sénégalais ont reçu, vendredi, à Keur Momar Sarr, leur diplôme au terme d’une formation de quatre jours sur les techniques de machinisation, de fertilisation et d’irrigation modernes, a-t-on appris du responsable du Domaine agricole communautaire (DAC) de cette localité.

Selon Ismaila Diallo, cette formation qui a duré quatre jours, entre dans le cadre du plan stratégique de mise en œuvre du DAC de Keur Momar Sarr.

Les cours dispensés par des ingénieurs agricoles venus d’Israël, ont porté sur la machinisation, la fertilisation, l’irrigation et la maîtrise de la terre.

« Il fallait passer à l’acte opérationnel, c’est-à-dire outiller les jeunes qui vont encadrer les groupements d’entrepreneurs agricoles qui, plus tard, travailleront dans ce domaine », a dit M. Diallo.

« Les grands axes de cette formation tournent autour de la compréhension de la relation entre le sol, l’eau et la plante. Le second aspect a porté sur le système d’irrigation et la production, et le troisième aspect sur le travail de la machinisation », a-t-il détaillé.

Une soixantaine de personnes ont participé à cette formation, selon lui.

« A 70%, ce sont des techniciens agricoles qui nous viennent des universités du Sénégal et de quelques écoles de formation. Ces jeunes constituent le fondement de ce domaine agricole » et « vont relayer l’information vers les groupements d’entrepreneurs agricoles », a indiqué Ismaïla Diallo.

« Nous avons aussi intégré des entrepreneurs agricoles qui, demain, vont gérer des groupements agricoles. Ils nous viennent des villages environnants avec qui nous avons noué un partenariat », a-t-il signalé.

À LIRE  le gouvernement s’équipe pour la préservation des aires marines protégées

Cette initiative doit faire l’objet d’un suivi pour sa pérennisation en vue d’atteindre les résultats escomptés, a soutenu un des bénéficiaires de la formation, Aziz Diop.

Le jeune technicien agricole sollicite l’appui de l’État du Sénégal en matériel et ressources financières pouvant les aider à la modernisation de l’agriculture du pays.

D’une superficie de 5000 ha, le DAC de Keur Momar Sarr, a été entièrement financé par l’Etat du Sénégal à hauteur de 6 milliards 271 millions 300 mille francs CFA.

Il a été inauguré par le président de la République, Macky Sall, le 10 juillet dernier. Les travaux ont été réalisés par l’entreprise Green2000, sous la supervision du PRODAC, le programme des domaines agricoles communautaires.

Près de 1000 ha y seront aménagés pour différentes activités agricoles.

Avec-APS-