Le Sénégal et la République fédérale d’Allemagne ont signé ce vendredi 12 novembre, des contrats d’aide financière. Il s’agit des contrats d’aide financière relatifs à la Facilité de croissance Pme et au Projet « Intégration des énergies renouvelables », qui s’inscrivent dans le cadre du « Partenariat pour encourager les réformes ». Le montant est de 28 milliards de FCfa.

A cette occasion, le ministre de l’Economie, du Plan et de la Coopération, Amadou Hott a salué la coopération entre les deux pays.

ENERGIES RENOUVELABLES ET PME : LE SÉNÉGAL SIGNE DEUX CONVENTIONS AVEC LA KFW 1

Selon M. Hott, la coopération bilatérale entre la République fédérale d’Allemagne et le Sénégal est empreinte d’une longue tradition d’amitié fraternelle que nos gouvernements respectifs ont su préserver, malgré les mutations du contexte économique et social mondial. « En effet, le soutien indéfectible de votre pays s’est matérialisé à maintes reprises dont l’exemple le plus illustratif est l’appui financier record de 65,6 milliards de FCFA (100 millions d’euros) en dons, pour renforcer la résilience face à la pandémie de Covid-19.

Poursuivant dans cette dynamique, la coopération allemande compte jouer sa partition dans la relance de l’économie nationale en annonçant, lors des dernières négociations intergouvernementales une allocation additionnelle de 92 milliards FCFA (140 millions d’euros) au titre des nouveaux engagements de 2021 », déclare le ministre de l’Economie.

Cette enveloppe, explique-t-il, en dons, inclut un appui de 13 milliards FCFA (20 millions d’euros) pour le projet de production de vaccins anti-covid-19 de l’Institut Pasteur, dont le décaissement est attendu dans les meilleurs délais.

C’est pour dire que la coopération sénégalo-allemande s’adapte aux enjeux et défis du moment. L’Allemagne a compris que l’importance d’asseoir en Afrique les fondamentaux d’une souveraineté pharmaceutique pour démocratiser l’accès aux vaccins et élargir le taux de couverture afin de contenir la propagation du virus.

À LIRE  LA MARINE SÉNÉGALAISE INTERCEPTE "UN NAVIRE IMPLIQUÉ DANS UN TRAFIC INTERNATIONAL DE DROGUE"

Selon Amadou Hott, la cérémonie de ce matin entérine la phase de planification de la Facilité de croissance Pme et du projet « Intégration des énergies renouvelables ».

«Le financement sous forme de dons de ces projets s’établit respectivement à 16,3 milliards FCFA (25 millions d’euros) et à 11,8 milliards FCFA (18 millions d’euros). Je reste convaincu que la mobilisation effective des engagements financiers globalement reçus ne saurait se faire sans l’engagement des parties prenantes pour une simplification des procédures de planification des projets », déclare M. Hott.

Pour Karl von Klitzing, directeur du Bureau de la KfW à Dakar, il dit rester convaincu que les contributions financières du Gouvernement allemand, d’un montant total de 28 milliards de FCFA (43 millions d’euros), donneront une nouvelle impulsion à la croissance de l’économie sénégalaise qui a été résiliente à la crise du Covid-19.