Les ONG et associations de femme de la commune de Toubacouta (Fatick), ont planté plus d’un million d’arbres depuis le début de l’année en cours, en vue de participer à la protection de l’environnement, a révélé, jeudi, le fondateur de l’ONG “Nébéday”, Jean Goepp.

’’Chaque année depuis 2016, nous avons arrêté l’objectif de faire de grosses opérations en plantant 300 mille arbres. Et cours de cette année, nous en avons planté 1.200.000’’, a-t-il indiqué.

M. Goepp intervenait à la cérémonie officielle de la 5ème édition de la caravane de l’environnement, organisée en prélude de la COP 26, qui se tiendra du 1er au 12 novembre à Glasgow, en Ecosse.

Il estime que malgré les 1 200 000 arbres plantés au cours de cette année, il est impérieux pour son ONG d’en faire davantage, surtout dans des écoles, où elle prévoit de mener très prochainement des opérations.

’’Plus de 50 espèces d’arbres différentes sont plantés. C’est un travail collectif de tous les partenaires, des populations, et surtout, des enfants’’, a-t-il fait valoir.

A la veille de la Conférence internationale sur le climat, il est important que les autorités des pays du Nord sachent que les Etats africains ne vont plus continuer à subir les effets des changements climatiques dont ils ne sont pas responsables, a-t-il souligné.

’’On souffre (…) des changements climatiques qui sont la responsabilité planétaire”, sans compter que “nous ici, au Sénégal (…), nous ne prenons pas toujours des bonnes décisions et (…) nous risquons de finir nos forêts’’, a-t-il déploré.

Pour lui, la seule façon de parer à cette situation, c’est d’éviter de couper les arbres et d’en planter davantage.

À LIRE  soutenue par la BAD, la désalinisation des terres donne un nouveau souffle à la production agricole

’’Environ 215 hectares de forêts sont déboisés au Sénégal, soit 350 terrains de football. Nous faisons un effort avec des associations pour planter, mais cela reste insuffisant par rapport à ce qui est abattu’’, a-t-il relevé.

Il signale néanmoins que des très bons résultats ont été obtenus dans la commune de Toubacouta, surtout avec l’aide apportée aux femmes productrices, qui, en échange, s’investissent à fond pour préserver l’environnement.

Avec-APS-