Au mois d’août 2021, les exportations du Sénégal ont connu une augmentation de 4,8% comparé au mois précèdent, selon les données de l’Agence Nationale de la Statistique et de la démographie (ANSD) basée à Dakar.

Ces exportations se sont établies à 235,5 milliards de FCFA contre 224,8 milliards de FCFA au mois de juillet 2021, soit un relèvement de 10,7 milliards de FCFA. << Cette hausse est essentiellement expliquée par celle des expéditions de produits pétroliers (+92,6%), de crustacés, mollusques et coquillages (+33,4%) et d’or non monétaire (+1,0%)>>, avance l’ANSD.

Toutefois, il faut noter que le repli des exportations d’acide phosphorique (-38,3%) et des poissons frais de mer (-28,8%) a amoindri cette tendance à la hausse.

Comparées au mois d’août 2020, les expéditions du Sénégal se sont relevées de 36,9%. Leur cumul sur les huit premiers mois de 2021 s’est en effet établi à 1839,2 milliards de FCFA contre 1571,1 milliards de FCFA pour la même période de 2020, soit une augmentation de 17,1%.

Selon l’ANSD, les principaux produits exportés par le Sénégal au cours du mois sous revue sont les produits pétroliers (46,2 milliards de FCFA), l’or non monétaire (45,6 milliards de FCFA), l’acide phosphorique (21,4 milliards de FCFA), les crustacés, mollusques et coquillages (11,9 milliards de FCFA) et les poissons frais de mer (10,3 milliards de FCFA).

Les principaux clients du Sénégal ont été le Mali (23,3%), la Suisse (15,9%), l’Inde (13,7%), les Etats-Unis (3,8%) et l’Espagne (3,7%).

Concernant les importations du mois d’août 2021, elles sont évaluées à 457,7 milliards de FCFA contre 419,9 milliards de FCFA au mois précédent, soit une progression de 9,0%. Ce relèvement est expliqué par l’ANSD par celui des achats à l’extérieur des ouvrages en métaux communs (+120,7%), d’optique, horlogerie et matériel scientifique (+98,0%) et des produits chimiques organiques et inorganiques (+65,1%). Par ailleurs, l’absence d’importations d’huile brute de pétrole au mois précédent contre des achats du produit d’un montant de 40,7 milliards de FCFA, au cours de la période sous revue, a renforcé cette tendance haussière. <>

À LIRE  Dangote Cement Senegal recrute 333 travailleurs intérimaires

Comparées au mois d’août 2020, les importations du Sénégal se sont accrues de 36,7%. Leur cumul sur les huit premiers mois de 2021 s’est établi à 3297,7 milliards de FCFA contre 3013,8 milliards de FCFA pour la même période en 2020, soit une hausse de 9,4%.

Les principaux produits importés, au cours de la période sous revue, sont les produits pétroliers finis (84,5 milliards de FCFA), l’huile brute de pétrole (40,7 milliards de FCFA), les autres machines et appareils (32,3 milliards de FCFA), les produits pharmaceutiques (17,4 milliards de FCFA) et le riz (16,0 milliards de FCFA).

Les principaux fournisseurs du Sénégal ont été la France (11,6%), le Nigéria (9,3%), la Chine (7,8%), l’Inde (6,6%) et la Russie (6,3%).

Quant au solde commercial, il s’est établi à -222,3 milliards de FCFA, au mois d’août 2021, contre -195,2 milliards de FCFA en juillet. Cette détérioration du solde est expliquée par l’ANSD par << le déficit vis-à-vis du Nigéria (-42,1 milliards de FCFA contre +0,5 milliard de FCFA au mois précédent) et le renforcement du déficit vis-à-vis des Pays-Bas (-18,5 milliards de FCFA contre -5,5 milliards de FCFA au mois précédent) et des Emirats Arabes Unis (-23,9 milliards de FCFA contre -11,2 milliards de FCFA au mois de juillet 2021).>> Cependant, souligne l’ANSD, le renforcement de l’excédent du solde commercial vis-à-vis du Mali (+54,5 milliards de FCFA contre +35,5 milliards de FCFA au mois de juillet) a atténué le déficit de la balance commerciale. Par ailleurs, le solde commercial s’est détérioré, au terme des huit premiers mois de 2021, pour s’établir à -1458,5 milliards de FCFA contre -1442,8 milliards de FCFA pour la même période en 2020.