Les projets de la deuxième phase du Programme d’appui aux communes et agglomérations du Sénégal (PACASEN) connaissent un bon rythme d’évolution, a indiqué Alassane Loum, chargé de sa coordination au niveau de l’Agence de développement communal (ADC).

’’Nous enregistrons une évolution notable des projets en cours d’exécution’’, a dit à la presse M. Loum, citant notamment les projets d’aménagements d’espaces paysagers, de points de regroupement normalisé (PRN) et d’abris bus.

Concernant l’aménagement des places Bafoulabe et Fez à la sortie et à l’entrée du pont Faidherbe, les travaux sont en phase de démarrage là où les PRN et les abris bus sont quasiment en phase de finition, a-t-il ajouté.
Selon lui, ’’ces projets entrent en droite ligne des préoccupations de la municipalité d’améliorer le cadre de vie des populations’’.

Il a expliqué que les PRN vont aider à rationnaliser la collecte des ordures, tandis que les abris bus constituent une nécessité face à la densité du réseau de transport à Saint-Louis.

M. Loum a signalé que le PACASEN a permis dans sa première phase de réhabiliter l’école Justin Ndiaye qui a reçu une équipe de l’Agence de développement communal (ADM) venue s’enquérir de l’évolution des travaux.
Une mission similaire se rendra dans les communes bénéficiaires du PACASEN.

À LIRE  COVID-19 : LA SUSPENSION DES COURS NE DEVRAIT PAS AFFECTER LE CALENDRIER UNIVERSITAIRE