Le dernier bulletin épidémiologique de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a confirmé la poursuite du recul de la pandémie du nouveau coronavirus dans le monde.

Selon l’Agence sanitaire mondiale de l’ONU, plus de 3,1 millions de personnes ont contracté l’infection à coronavirus dans le monde au cours de la semaine écoulée, et plus de 54.000 personnes sont décédées. « Le nombre de cas hebdomadaires de Covid-19 et de décès a continué de diminuer », a souligné mercredi l’OMS dans dernier rapport hebdomadaire.

« Il s’agit d’une tendance observée depuis août […]. Plus de 3,1 millions de nouveaux cas et un peu plus de 54.000 nouveaux décès ont été signalés au cours de la semaine du 27 septembre au 3 octobre 2021 », relève le point épidémiologique hebdomadaire de l’OMS. Selon les statistiques de l’organisation, 3.118.410 infections et 54.221 décès ont été exactement enregistrés en sept jours, soit respectivement 9% et 4% de moins que la semaine précédente.

L’Afrique enregistre la baisse des nouveaux cas la plus significative

Toutes les régions ont signalé une baisse du nombre de nouveaux cas cette semaine, à l’exception de la Région européenne qui a signalé un nombre similaire à celui de la semaine précédente. En Europe, l’incidence a augmenté de 5%.

Par ailleurs, l’analyse des données montre que le continent européen a d’ailleurs rapporté le taux d’incidence hebdomadaire des cas pour 100.000 habitants le plus élevé. L’Europe fait état de 123,1 nouvelles contaminations pour 100.000 Suivent les Amériques (109,5 nouveaux cas pour 100 000 habitants).

Mais la baisse la plus significative des nouvelles infections hebdomadaires a été enregistrée en Afrique (43%). Les autres plus fortes diminutions du nombre de nouveaux cas hebdomadaires ont été signalées en Méditerranée orientale (21%), en Asie du Sud-Est (de 19%), dans le Pacifique occidental (de 12%) et en Amérique (de 12%).

À LIRE  INSTITUT PASTEUR se prépare pour la Fabrication des vaccins anti-Covid-19

Plus de 235 millions de cas dans le monde dont 4,8 millions de morts

En outre, les États-Unis ont déclaré le plus grand nombre d’infections hebdomadaires (760 571) à l’OMS. Ils sont suivis par le Royaume-Uni (239 781), la Turquie (197 277), la Russie (165 623) et l’Inde (161 158).

Sur un autre plan, le nombre de nouveaux décès hebdomadaires signalés a connu une forte baisse (>10%) dans toutes les régions, à l’exception des Régions des Amériques et de l’Europe, qui ont toutes deux signalé un nombre similaire de décès hebdomadaires par rapport à la semaine précédente. La létalité a ainsi augmenté de 2% en Europe et en Amérique.

Dans le même temps, d’autres régions ont enregistré une diminution. C’est le cas du continent africain qui a enregistré la plus forte baisse du nombre de décès hebdomadaires (25 % par rapport à la semaine précédente).

Au total, la pandémie du nouveau coronavirus a fait au moins 4.806.841 morts dans le monde depuis fin décembre 2019. Selon un décompte établi mercredi par l’OMS, 235.175.106 cas de coronavirus ont été confirmés depuis le début de la pandémie.

Le variant Delta (indien) désormais présent dans 192 pays

Et à la date du 3 octobre 2021, un total de 6.188.903.420 doses de vaccin ont été administrées dans le monde.

S’agissant des variants, le Delta (indien) a été recensé dans sept nouveaux pays depuis la semaine dernière. Selon l’OMS, la présence du variant a été confirmé dans cinq pays et son existence est en en cours de vérification dans deux autres territoires. Au total, le variant Delta a été signalé dans 192 pays dans le monde.

À LIRE  COVID-SÉNÉGAL: 50 NOUVEAUX CAS ET AUCUN DÉCÈS

À l’échelle mondiale, des cas du variant Alpha (britannique) ont été répertoriés dans 195 pays, territoires ou zones. Deux nouveaux pays ont été ajoutés depuis la semaine dernière.

Dans le même temps, 145 pays (3 nouveaux pays depuis la semaine dernière) ont signalé des cas du variant Bêta (sud-africaine) et 99 pays ont recensé des cas du variant Gamma (4 nouveaux pays depuis la semaine dernière).