Halieutique: Plus d’une quarantaine de personnes venant des pays membres de la Confédération africaine des organisations professionnelles de la pêche artisanale (CAOPA) prendront part, à partir de vendredi, à Banjul (Gambie), à une formation sur la gestion des ressources halieutiques.

L’Association nationale des opérateurs de la pêche artisanale de Gambie prendra part à cette formation dont le but est de renforcer les connaissances des acteurs du secteur de la pêche. ‘’Gestion et conservation des ressources halieutiques : le cas des petits pélagiques’’ est le thème des travaux.

Le communiqué rappelle que le secteur de la pêche contribue à l’amélioration de la nutrition, à la création d’emplois et de recettes en devises.

Mais, il relève que ‘’cette contribution est actuellement mise à mal par la destruction des habitats marins, la pêche illégale, non déclarée et non réglementée, la pêche non contrôlée, la surpêche pratiquée par les pêcheurs industriels et les petits pêcheurs, la faible application des règlements, etc.’’

Ainsi, c’est dans le souci de faire face à ces contraintes que la CAOPA va tenir cette session de formation, dans le cadre de son programme d’activités financé par la Société suédoise pour la conservation de la nature.

À LIRE  La Cédéao donne 6 jours à la Guinée-Bissau pour régler le contentieux électoral