Le volume du commerce entre la Chine et l’Afrique a augmenté de 40,5% en base annuelle pour atteindre 139,1 milliards de dollars au cours des sept premiers mois de l’année, selon le vice-ministre chinois du Commerce, Qian Keming.

Les importations de la Chine depuis l’Afrique ont bondi de 46,3% sur un an, à 59,3 milliards de dollars entre janvier et juillet, les importations de caoutchouc, de coton, de café et d’autres produits agricoles ayant doublé par rapport à la même période de l’année précédente, a-t-il indiqué, vendredi, lors d’une conférence de presse à l’approche de la deuxième Exposition économique et commerciale Chine-Afrique.

Les investissements directs de la Chine en Afrique se sont élevés à 2,07 milliards de dollars au cours des sept premiers mois, dépassant le niveau pré-pandémique de la même période de 2019, selon la même source.

Les entreprises chinoises et africaines ont dynamisé la coopération sur les chaînes industrielles et d’approvisionnement, la construction des agglomérations de l’industrie manufacturière, l’agriculture, la médecine et la santé, ainsi que sur l’exploration au sein des secteurs émergents tels que l’énergie propre, l’économie numérique et la 5G, a-t-il souligné.

La deuxième Exposition économique et commerciale Chine-Afrique se tiendra du 26 au 29 septembre à Changsha, capitale de la province du Hunan (sud), avec de multiples activités en ligne et hors ligne au programme.

Avec-Map

À LIRE  Sénégal : l’huilerie de Diamal envisage d’acquérir 200 000 tonnes d’arachides en 2020