Le président sénégalais Macky Sall a promis que les 246,7 milliards de francs CFA (environ 446 millions de dollars américains) que son pays recevra du Fonds monétaire international (FMI) dans le cadre de l’allocation générale des Droits de tirage spéciaux (DTS) en faveur des pays africains, seront prioritairement affectés à la lutte contre le coronavirus ainsi qu’au soutien des ménages, a-t-on appris jeudi de source officielle.

Le président Sall a tenu ces propos mercredi lors de la reprise du Conseil des ministres, après plusieurs semaines de pause. Il a indiqué que ces ressources exceptionnelles seraient consacrées, en priorité, au financement de lutte contre la pandémie de COVID-19, au renforcement global et à la résilience du système de santé du pays.

Le financement va aussi au soutien des ménages, à travers le maintien de leur pouvoir d’achat et les mesures durables de stabilisation des prix des produits de grande consommation (sucre, huile, farine etc), a affirmé le président sénégalais.

M. Sall s’est félicité de la décision du Conseil des gouverneurs du FMI, d’approuver l’allocation générale des DTS en faveur des pays africains, dont la part du Sénégal est de 246,7 milliards de FCFA, suite à l’accord conclu au titre de la facilité de crédits de confirmation.

Le Sénégal connaît une hausse de prix de certaines denrées de première nécessité, rappellent des observateurs locaux.

Le président Sall a rappelé, lors du Conseil des ministres, au gouvernement l’impératif de préserver le pouvoir d’achat des ménages et la stabilité des prix des denrées et produits de première nécessité sur l’ensemble du territoire national.

À LIRE  Le gouverneur DE DAKAR lève toutes les mesures d’interdiction: LA MUSIQUE DE NOUVEAU AUTORISÉE DANS LES RESTAURANTS BARS ET HÔTELS