Le Sénégal, à travers la Direction générale de la Comptabilité publique et du Trésor, a levé, le vendredi 03 septembre 2021, sur le marché régional des titres publics de l’UMOA, un montant de cinquante-cinq (55) milliards, au terme d’une émission par adjudication d’obligations assimilables du Trésor de maturité de cinq (5) et sept (7) ans.

Cette intervention, qui s’inscrit dans le cadre des Obligations de relance (ODR), a été réalisée avec la collaboration de l’Agence UMOA-Titres et de la BCEAO. Les résultats de l’opération de ce jour se présentent comme suit : “montant mis en adjudication : 50 milliards ; montant des soumissions : 283 milliards ; montant retenu : 55 milliards”, lit- on dans le communiqué du ministère des Finances et du Budget.

Ce montant de 55 milliards est réparti comme suit souligne la note ” 11,5 milliards à 5 ans au taux de 5,05% ; 43,5 milliards à 7 ans au taux de 5,3%.”

Il est important de noter que les montants proposés représentent près de 600% du montant recherché. “De même, les taux obtenus sont en baisse par rapport aux précédentes émissions pour lesquelles nous avions des taux de 5,5% et 5,97%, respectivement pour 5 ans et 7 ans. Les taux de la nouvelle émission, 5,05 % et 5,3%, sont les meilleurs actuellement obtenus sur le marché, ce qui atteste de la bonne qualité de la signature du Sénégal.”, ajoute le ministère dirigé par Abdoulaye Daouda Diallo.

Avec-APS

À LIRE  LES MUSULMANS DU SÉNÉGAL CÉLÈBRE LA TABASKI 2021