Décédé hier à Dakar au Sénégal après avoir chopé le virus de la Covid-19 alors qu’il purgeait la prison à vie à l’issue du verdict des chambres africaines extraordinaires de 2016 qui l’accuse de crimes contre l’humanité, l’enterrement de l’ancien président Tchadien devient plus problème que solution.

Selon iRadio, sa première épouse de nationalité Tchadienne inconnue du public et établie au Sénégal voudrait que son défunt mari soit enterré dans son pays d’origine, tandis que la seconde épouse beaucoup plus connue Madame Raymonne Habré elle, opte pour l’enterrement de son défunt mari au Sénégal.

Du côté des autorités sénégalaises également, on privilégie la décision du Gouvernement Tchadien. Toutefois,le fils ainé du président Hissène Habré basé au Canada serait en route vers le Sénégal pour voir les tenants et les aboutissants de l’enterrement de son père.

À LIRE  COVID-19/Sénégal: 64 NOUVEAUX CAS et 103 guérisons