La gendarmerie a démantelé une mafia de traite de personnes et de passeports qui était basé à l’aéroport international Blaise Diagne de Diass (AIBD).

Plusieurs personnes soupçonnées d’avoir fabriqué des faux documents de passeports à l’AIBD (Aéroport International Blaise Diagne) ont été interpellées et déférés au parquet.

Le présumé cerveau, Antoine Khouma Diène, Isaac Thomas Ndiaye, contrôleur à Air Sénégal, et le policier Samba Diop, tous les deux chargés de l’embarquement des « migrants » ont été arrêtés.

Lors d’une perquisition, les gendarmes ont saisi 102 faux passeports dont 5 passeports diplomatiques, 10 passeports français, 24 passeports ordinaires sénégalais, 63 passeports maliens, 2 ordinateurs portables, une imprimante et une machine à confection de passeports.

Le cerveau de la bande a confié aux enquêteurs qu’il versait 1.000 euros (655 000 F Cfa) par passager au policier Samba Diop.

À LIRE  LE SÉNÉGAL VISE 10 MILLIONS DE PASSAGERS EN 2035