En visite de travail en Mauritanie, le président Macky Sall a élargi la coopération avec le pays voisin en signant de nouveaux accords, dont un sur la pêche.

Les pêcheurs sénégalais peuvent désormais mener leur activité dans les eaux mauritanienne sans craindre d’être poursuivis ou arrêtés par la marine. C’est ce qu’il ressort d’un accord signé par le ministre sénégalais de la pêche, Alioune Ndoye, pour ne pas déplaire à nos compatriotes.

Macky Sall est accompagné par une forte délégation de son gouvernement. C’est ainsi que parmi les accords signés figurent en grande partie des accords relatifs au domaine de la justice. Des accords signés par le ministre des Affaires Étrangères, Aïssata Tall Sall.

Selon les médias mauritaniens, ces accords concernent la coopération judiciaire dans le domaine pénal, la coopération judiciaire dans les domaines civil et commercial et l’extradition de personnes recherchées dans les deux pays.

Les deux chefs d’État après les découvertes gazières dans les côtes des deux pays, ont jugé nécessaire de conjuguer leurs forces pour contrôler ces gisements. C’est ainsi qu’ils ont signé un accord de coopération dans le domaine de l’environnement et du développement durable, eu égard aux changements climatiques successifs dans la sous-région.

Le ministre des Transports pour sa part, a paraphé lui aussi avec son homologue mauritanien, un accord de coopération entre les deux pays dans le domaine du transport terrestre.

À LIRE  348 MILLIARDS FCFA D´INVESTISSEMENTS AGRÉÉS AU SECOND TRIMESTRE. UNE HAUSSE DE 170%