A travers un accord signé le mercredi 8 juillet avec la Janssen Pharmaceutica NV, le Fonds des Nations unies pour l’enfance (UNICEF) va fournir jusqu’à 220 millions de doses du vaccin à dose unique J&J aux pays membres de l’Union africaine (UA) d’ici la fin de l’année 2022. L’Union devrait recevoir quelque 35 millions de doses d’ici la fin de cette année.

Quelque 35 millions de doses doivent être livrées d’ici la fin de cette année.

Cet accord aidera à mettre en œuvre l’Engagement d’achat anticipé (APC) signé entre l’African Vaccine Acquisition Trust (AVAT) et Janssen en mars de cette année. Il garantie une option pour commander 180 millions de doses supplémentaires, portant l’accès maximal à un total de 400 millions de doses d’ici la fin de 2022.

L’UA a créé l’AVAT en novembre 2020 pour fournir des vaccins contre la Covid-19 au continent africain, dans le but de vacciner 60% de la population dan chaque pays. Dans le cadre de ce plan, la Banque africaine d’import-export (Afreximbank) et l’AVAT ont signé un accord de coopération au nom de l’UA pour l’élaboration d’un cadre d’engagement préalable en matière d’achats (APC) pour soutenir l’accès des États membres aux vaccins contre la Covid-19.

L’UNICEF achètera et livrera des vaccins contre la Covid-19 au nom de l’initiative AVAT. Les autres partenaires comprennent les Centres africains de contrôle et de prévention des maladies (Africa CDC) et la Banque mondiale. Alors que plusieurs vaccins devraient faire partie du portefeuille de l’initiative, le vaccin à dose unique de Janssen est le premier à être inclus.

« Les pays africains doivent avoir un accès abordable et équitable aux vaccins contre la Covid-19 dès que possible. L’accès aux vaccins a été inégal et injuste, avec moins de 1% de la population du continent africain actuellement vacciné contre la Covid-19. Cela ne peut pas continuer », a déclaré la Directrice exécutive de l’UNICEF, Henrietta Fore.

À LIRE  CRRH-UEMOA et Cofina vers des crédits immobiliers abordables

« L’UNICEF, avec sa longue histoire de livraison de vaccins dans le monde entier, soutient les efforts mondiaux de vaccination contre la Covid-19 via AVAT, COVAX et d’autres canaux pour maximiser l’approvisionnement et l’accès aux vaccins », a-t-elle ajouté.

Une longue expertise en matière d’achats et d’approvisionnements de vaccins

S’appuyant sur des décennies d’expérience en tant que plus grand acheteur de vaccins au monde comme il le fait chaque année pour les vaccinations de routine, l’UNICEF agit en tant qu’agence d’approvisionnement et de logistique au nom du partenariat AVAT. L’agence onusienne est prête à faciliter l’achat, le transport et la livraison des vaccins dès qu’ils seront disponibles et que les États membres de l’UA sont prêts à les recevoir.

Grâce à sa vaste capacité et à ses décennies d’expertise dans la gestion du fret, de l’assurance et du transport des vaccins qui nécessitent un strict respect des exigences de la chaîne du froid, l’UNICEF travaillera avec l’industrie des vaccins, les transitaires et les entreprises de transport pour acheminer les doses aux communautés qui en ont besoin.

Le vaccin de Janssen a été inscrit sur sa la liste d’utilisation d’urgence de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) le 12 mars et s’appuie sur un réseau d’approvisionnement mondial pour produire le vaccin. Le dernier site de production, Aspen Pharmacare à Gqeberha, en Afrique du Sud, a été approuvé par l’OMS le 29 juin. Les livraisons du vaccin devraient commencer plus tard au cours du 3ème trimestre 2021, avec des allocations qui seront déterminés par le CDC Afrique.

À LIRE  MACKY SALL lance la 2ème phase du parc industriel financé par la Chine

L’accord intervient alors que le continent africain fait face à la plus forte augmentation des cas de Covid-19 à ce jour, et que les problèmes d’approvisionnement en vaccins ont laissé de nombreux pays avec de grandes populations non vaccinées.

En plus de son rôle dans ce partenariat, l’UNICEF est également un partenaire clé de mise en œuvre du mécanisme COVAX dirigé par Gavi, l’Alliance pour le vaccin, l’OMS et la CEPI. Dans le cadre de cette initiative, l’UNICEF a contribué à la livraison de plus de 100 millions de doses à 135 pays.

Le rôle de l’UNICEF dans l’approvisionnement et la livraison de vaccins contre la Covid-19 au nom de l’AVAT complétera l’objectif commun du COVAX d’assurer un accès équitable à des vaccins contre la Covid-19 de qualité garantie.

« Vacciner le monde contre la Covid-19, alors que le virus continue de se propager et de muter, est l’une des entreprises de santé collective les plus importantes et les plus complexes que le monde ait jamais vues, et nous avons besoin de tout le monde sur le pont », a déclaré Mme Fore. « Dans la course pour vaincre ce virus, l’équité n’est pas un ‘bien à avoir’ – c’est une nécessité absolue. Cette pandémie a coûté quelque chose à tout le monde, et à certaines personnes tout. Ce n’est qu’ensemble que nous pourrons mettre un terme à la souffrance ».