Le gouvernement sénégalais sera réuni ce lundi en Conseil des ministres extraordinaire. Bousculé par les délais, l’Etat doit parer au plus pressé pour pouvoir tenir les Locales à date échue : le dimanche 23 janvier 2022.

La procédure exceptionnelle s’explique, d’après le journal, par la nécessité de respecter les délais en matière de modification des lois électorales, à sept mois des locales.

La Cedeao interdit tout changement de la loi à 6 mois des élections, sauf consensus.

À LIRE  covid-19: LES VACCINS ATTENDUS AU SENEGAL A LA FIN DU PREMIER TRIMESTRE