Les premiers athlètes sénégalais qualifiés aux Jeux olympiques de Tokyo rejoindront la capitaine japonaise le 17 juillet, a annoncé le vice-président du Comité national olympique et sportif sénégalais (CNOSS), Ibrahima Wade.

’’Ce sera des départs échelonnés en raison justement de cette pandémie, un athlète doit être présent à Tokyo cinq jours au plus avant le démarrage de sa compétition’’, a expliqué le vice-président du CNOSS au cours d’un déjeuner avec des présidents de Fédération sportive.

Evoquant la situation des athlètes, le président Ibrahima Wade s’est réjoui des décisions prises par le président du CNOSS Mamadou Diagna Ndiaye qui ’’n’a ménagé aucun effort’’ pour mettre les athlètes dans des conditions de performance.

’’Il a décidé de mettre à disposition de tous les athlètes susceptibles de se qualifier 1000 euros (655000 francs) et le CNOSS a décidé de verser aux athlètes qualifiés un million de francs pour leur permettre de se concentrer sur la compétition’’, a explicité le président Wade.

Une commission technique composée des directeurs techniques nationaux et de la direction technique du CNOSS avaient validé la liste des athlètes, a rappelé Ibrahima Wade.

Prenant la parole à la suite de son vice-président, Mamadou Diagna Ndiaye s’est réjoui de la présence des présidents de Fédération à cette rencontre.

’’On est ensemble, nous sommes là pour tirer le sport sénégalais vers le haut et c’est heureux de noter que tout se fait après concertation’’, a-t-il salué.

Neuf athlètes sont qualifiés pour les Jeux olympiques (23 juillet au 8 août) et trois autres pour les compétitions paralympiques (24 août au 5 septembre).

À LIRE  MACKY SALL : "L’EXERCICE DES LIBERTÉS PUBLIQUES NE SOUFFRE D’AUCUNE LIMITATION"