Le Sénégal vient de signer avec la Banque mondiale, sous la présence de son directeur des Opérations, 4 accords estimés à 484 milliards de FCFA.

Ces financements, a expliqué le ministre des Finances, Abdoulaye Daouda Diallo, vont, entre autres, participer aux efforts que l’État est en train de déployer dans la lutte contre le Covid-19. Mais également dans sa politique d’équité territoriale des politiques publiques.

« C’est donc un insigne privilège pour moi d’annoncer que les accords que nous signons, aujourd’hui, matérialisent parfaitement cette vision en faveur d’un développement harmonieux de l’ensemble du Sénégal. Premièrement, la politique d’équité territoriale sera poursuivie avec le Projet régional d’accès à l’électricité et de technologies de stockage d’énergie par batterie qui a bénéficié d’un don de 64,5 millions de dollars, environ 35 milliards de francs CFA, en plus d’un prêt d’un même montant », dira le ministre des Finances, en réaction à la signature de l’accord.

Autre élément de satisfaction à ses yeux : l’accès au foncier et sa sécurisation, « véritables moteurs de croissance, de développement et d’équité, en milieu urbain comme rural, seront vigoureusement renforcés avec le PROCASEF,( d’Amélioration du Cadastre et du Foncier au Sénégal) », renseigne le ministre des Finances.

Par la même occasion, Abdoulaye Daouda Diallo, annoncé que le Gouvernement a conclu, aujourd’hui, « un don de 67 millions de dollars, environ 36 milliards de francs CFA, et un prêt concessionnel d’égal montant pour parachever notre campagne nationale de vaccination. »

À LIRE  COVID-19: LA MAIRIE DE PIKINE VA DISTRIBUER UNE AIDE ALIMENTAIRE DE 100 MILLIONS DE FRANCS