En marge de l’ouverture du 59 ème sommet ordinaire des chefs d’État et de gouvernements de la CEDEAO à Accra (Ghana), les présidents Alpha Condé de la Guinée et Macky Sall du Sénégal se sont accordés pour la signature d’un protocole d’accord de coopération militaire et technique.

Cette convention liant désormais leurs deux pays a été paraphé par le ministre guinéen de la Défense nationale, Mohamed Diané, et son homologue sénégalais Sidiki Kaba, grâce à la médiation volontariste du président en exercice de la conférence des chefs d’État de la CEDEAO, Nana Akufo-Addo.

Si l’on ne peut parler de rapprochement entre Conakry et Dakar, le mémorandum qui a été paraphé devrait permettre une collaboration sécuritaire entre les deux pays devant aboutir à la réouverture de leurs frontières communes bouclées depuis la veille de la présidentielle guinéenne d’octobre 2020.

Un dénouement qui intervient après un processus de médiation de bons offices de plusieurs chefs d’État et du président de la Commission de la CEDEAO, Jean-claude Kassi Brou, mais surtout avec l’implication personnelle du Ghanéen Nana Akufo-Addo venu spécialement rencontrer Alpha Condé à Conakry le 10 juin 2021 pour aplanir les derniers points avant le sommet d’Accra.

À LIRE  senelec installera 50.000 COMPTEURS INTELLIGENTS A DAKAR