La croissance de l’économie sénégalaise est attendue à 3,7 % en 2021, contre 1,5 % en 2020, indique le Document de programmation budgétaire et économique pluriannuelle (DPBEP) 2022-2024.

Le document souligne que ce dynamisme devrait résulter de la reprise dans le secteur tertiaire (+3,1%) et de la bonne tenue des secteurs primaire (+4, 7%) et secondaire (+4, 6%).

“Dans le secteur primaire, l’activité est attendue en hausse de 4,7 % en 2021 contre 15,9 % en 2020, tirée, essentiellement, par les sous-secteurs de l’agriculture, de la pêche et dans une moindre mesure le secteur de l’élevage”.

Le secteur secondaire devrait quant à lui “renouer avec la dynamique de croissance relevée ces dernières années”.

L’activité du secteur devrait se conforter à la faveur des mesures de relance économique et de la poursuite de l’exécution des projets structurants du Plan Sénégal émergent.

Le secteur tertiaire devrait lui aussi renouer avec sa dynamique de croissance “en liaison avec les performances en 2020 de l’agriculture et les efforts de relance post Covid-19 (…)”.

Sa contribution à la croissance du PIB est attendue à 1,4 point. Il devrait en effet progresser de 3,1 % contre une estimation de -0,7 % en 2020.

L’inflation est projetée à 1,9 %, contre une estimation de 2,3 % en 2020.

À LIRE  La Tunisie dit non à la Zone de libre-échange continentale africaine ZLECAF