Recevant en audience des associations religieuses, le président de la République a de nouveau évoqué la question de l’homosexualité qui continue de défraie la chronique. « Tant que je serai à la tête de ce pays, l’homosexualité ne sera pas légalisée au Sénégal. Il n’en est pas question », leur a-t-il dit.

Cette position du chef de l’État sur l’homosexualité n’est pas nouvelle. En 2012, lors de la visite de l’ancien président des Etats Unis, Barack Obama, Macky Sall avait clairement dit : « Nous ne sommes pas prêts à dépénaliser l’homosexualité ». Il a également tenu des propos similaires en l’endroit du Premier ministre canadien, Justin Trudeau, lors de sa visite à Dakar.

« Les lois de notre pays obéissent à des normes qui sont le condensé de nos valeurs de culture et de civilisation. Cela n’a rien à voir avec l’homophobie. Ceux qui ont une orientation sexuelle de leur choix ne font pas l’objet d’exclusion. On ne peut pas non plus demander au Sénégal de dire : ’’ demain, on légalise l’homosexualité’’ et, ’’demain, c’est la « gay pride’’ ».

En effet, sur la question de l’homosexualité, il a été ferme et clair en rassurant les organisations religieuses. Le Chef de l’État leur a fait savoir que l’homosexualité ne sera jamais légalisée au Sénégal tant qu’il sera à la tête du pays.

À LIRE  Kaffrine: Nouvelle saisie de 1.200 kg de faux médicaments