La Délégation générale à l’entrepreneuriat rapide des femmes et des jeunes (DER/FJ) a mis en place une ligne de crédit de 15 milliards de francs Cfa pour accompagner les acteurs de la filière anacarde dans la campagne de collecte et de commercialisation de ce produit, a annoncé mardi à Ziguinchor, le Délégué général de ce fonds, Papa Amadou Sarr.

Il en a fait l’annonce lors d’un comité régional de développement (CRD) consacré au lancement de la campagne 2021 de la commercialisation de l’anacarde.

La rencontre présidée par la ministre du Commerce, Aminata Assome Diatta, a enregistré la présence du gouverneur de Ziguinchor, Guedj Diouf, des autorités territoriales, de représentants d’institutions financières et de responsables de jeunes et de femmes ainsi que d’acteurs de la filière.

Il a été décidé au cours de la réunion d’allouer une somme de 2 milliards FCFA pour la production d’anacarde, 1,5 milliards pour le stock dans les hangars, un milliard pour les besoins de la transformation et 15 milliards FCFA pour l’appui des acteurs à la commercialisation.

Selon la ministre du Commerce Aminata Assome Diatta, l’enveloppe prévue pour la chaîne de valeur anacarde 2021 est aussi composée d’une somme de 60 millions FCFA pour l’appui à la disposition des intrants, 100 millions pour l’appui technique, la contractualisation et la formation ainsi qu’une somme de 135 millions pour les coopératives de producteurs.

D’après les projections faites par les acteurs et les autorités, un total de 19, 49 milliards FCFA est prévu pour un bon déroulement de la campagne de collecte et de commercialisation d’anacarde en 2021.

À LIRE  MACKY SALL REÇOIT UMARU EMBALLO ET SALUE SA RECONNAISSANCE

“Des mesures particulières sont prises par la DER/FJ pour répondre efficacement aux attentes des acteurs pour cette campagne avec notamment le décaissement dès la semaine prochaine des premiers financements’’, a assuré Papa Amadou Sarr.

Le délégué général de la DER/FJ a rappelé l’ouverture d’une ligne de crédits de 12 milliards FCFA lors de la précédente campagne marqué par le repli des acteurs étrangers à cause de la Covid-19.

“Ces financements avaient été destinés aux femmes et aux jeunes sénégalais. Cela avait permis d’enregistrer une valeur financière de près de 22 milliards FCFA en termes d’exportation avec un total 2160 conteneurs expédiés’’, a-t-il fait valoir.

Avec-aps