Le Gouvernement sénégalais s’est dit préoccupé par la situation qui prévaut en Palestine, et a condamné le recours « à la violence sous toutes ses formes » dans cette crise.

Il a aussi en sa qualité de Président du Comité pour l’exercice des droits inaliénables du peuple Palestinien, réitéré son attachement à l’avènement d’un état palestinien, viable coexistant avec l’Etat d’Israël.

le Gouvernement sénégalais condamne le recours à la violence EN PALESTINE 1
À LIRE  Umaro Sissoco Embaló: "LE SÉNÉGAL A L’OBLIGATION DE VEILLER SUR LA STABILITÉ" DE LA GUINÉE-BISSAU