Médina Baye a condamné « l’irruption des forces d’occupation israéliennes dans l’enceinte de la Sainte Mosquée d’Al-Aqsa ainsi que les pratiques hostiles à l’encontre des musulmans à Jérusalem ».

Dans son communiqué, la cité religieuse de Cheikh Al Islam « dénonce une intention manifeste de faire mal aux musulmans du monde ».

VIOLENCES À JÉRUSALEM : MÉDINA BAYE condamne la violence 1
Médina Baye

“Ces violences meurtrières ne sont qu’une énième agression à l’encontre d’habitants palestiniens victimes d’inacceptables privations des droits les plus élémentaires comme le droit à la vie”, a soutenu le porte-parole de Médina Baye, Cheikh Mouhamadou Mahi Aly Cissé.

La mosquée al-Aqsa, la plus grande mosquée de Jérusalem et troisième lieu saint de l’islam, a été envahie par les forces armées israéliennes, depuis plusieurs, selon des médias internationaux.

Selon les mêmes sources, les affrontements entre les Israéliens et le Hamas, un mouvement islamiste palestinien, ont fait une vingtaine de morts et quelque 500 blessés à Jérusalem.

“Il y a là une intention manifeste de faire mal à une communauté mondiale musulmane qui compte des milliards de membres”, a dénoncé le porte-parole de Médina Baye, l’un des principaux foyers sénégalais de la tidjaniya, une confrérie soufie.

Les Palestiniens disent être victimes d’une violence entretenue par l’armée israélienne.

“Le khalife de Médina Baye, Cheikh Mouhamadoul Mahi Ibrahima Niass, condamne fermement les violences meurtrières dont sont victimes les Palestiniens”, lit-on dans le communiqué de son porte-parole.

Le guide religieux “appelle la communauté internationale à faire preuve de plus de responsabilité, d’engagement et de justice pour trouver les voies et moyens d’une résolution pacifique de ce vieux conflit”.

Il appelle les parties concernées à “respecter les droits inaliénables du peuple palestinien”.

À LIRE  Des jeunes mettent le feu à la demeure de Macky à Ndouloumadji