Le Sénégal va accueillir le 7 juin prochain le 6 ème Forum International sur la Finance Islamique de l’Afrique de l’Ouest, annonce un communiqué de l’Institut Africain de Finance Islamique (AIIF).

Inscrit dans le calendrier annuel des conférences du Sénegal, cette sixième édition se veut un forum d’innovation et de renforcement des bilatérales entre la Malaisie et le Sénegal. Ce forum est aussi une plateforme qui propose aux pays de l’Afrique de l’ouest de saisir les opportunités offertes par l’expertise malaisienne.

“Cette 6ème édition qui se veut un Forum d’innovation et de renforcement des relations bilatérales entre la Malaisie et le Sénégal est aussi une plate-forme qui propose aux pays de l’Afrique de l’Ouest de saisir les opportunités offertes par l’expertise malaisienne, forte d’une expérience de plus de trente années dans les secteurs les plus pointus de l’économie de la finance islamique’’, fait savoir l’AIIF.

L’AIIF déclare voir innover cette année en proposant des secteurs à fort potentiel pour ses pays mais encore peu développés comme le Business Halal, le WaQF, le Tabung Hajj ou Fonds du pèlerinage unique en Malaisie et enfin la FINTECH Islamique.

Les meilleurs experts en la matière et les acteurs de ces secteurs en Malaisie seront les invités d’honneurs de cette édition aux côtés du président sénégalais Macky Sall, du ministre des Finances et du budget et du président de la Banque islamique de Développement, renseigne-t-elle.

Elle souligne que cette 6eme édition du Forum marque une décennie d’organisation, appuyée fortement par le gouvernement du Sénégal et la Banque Islamique de Développement dont les résolutions du 1er Forum de 2010 visait à atteindre les objectifs suivants : l’émission d’un Sukuk par l’État du Sénégal, l’adaptation du cadre règlementaire bancaire, des assurances, des marchés des capitaux et des systèmes financiers décentralisés pour faciliter l’essor de la Finance islamique, etc.

À LIRE  Pêche : 2 milliards de l’Etat pour l’achat de pirogues en fibre de verre

L’Institut Africain de Finance Islamique AIIF affirme continuer de jouer pleinement son rôle de terreau fertile d’éclosion des talents pour former une masse critique d’experts dans l’industrie de la Finance islamique.

“Cette industrie qui représente un volume mondial de plus de 3000 milliards de dollars de transactions avec un taux de croissance situé entre 10 et 15 pour cents, regorge de potentialités énormes pour le développement du Sénégal et de l’Afrique de l’ouest’’, fait-elle savoir.