Le gouvernement sénégalais a décidé de créer un centre national de la fonction publique locale et de la formation, chargé de la gestion du personnel, leur avancement, leur statut, leur retraite, mais aussi du renforcement des capacités des élus et des agents en faire des cadres de très haut niveau.

“Le décret a été adopté hier (mercredi, en Conseil des ministres)”, a indiqué Oumar Guèye, ministre sénégalais des Collectivités territoriales, du Développement et de l’Aménagement des territoires, également porte-parole du gouvernement sénégalais, lors d’un entretien ce jeudi avec des journalistes.

Selon lui, pour la première fois dans l’histoire de la décentralisation au Sénégal, le pays va avoir un centre national de la fonction publique locale et de la formation.

M. Guèye a poursuivi qu’en plus de ce décret, d’autres ont été aussi adoptés en Conseil des ministres mercredi, relatifs au fonctionnement des Collectivités territoriales.

En ce sens, il a aussi évoqué le décret qui donne un certain nombre de pouvoirs, antérieurement dévolus au ministre de tutelle, qui seront transférés au directeur du futur centre national de la fonction publique locale et de la formation.

Il a également assuré que le décret relatif au statut des agents des Collectivités territoriales qui règle une forte demande depuis de très longues années.

“C’est une avancée extraordinaire qui a été franchie, grâce au président Macky Sall, visionnaire et qui est un homme de la décentralisation, qui croit à la décentralisation et qui porte la décentralisation”, s’est-t-il félicité. Fin

À LIRE  Le Sénégal se dote d’un Data center de type tiers 3