Le chef de l’Etat sénégalais Macky Sall va avoir samedi, à l’occasion de la fête internationale du Travail, “un échange franc” avec les travailleurs de son pays lors du dépôt de leur cahiers de doléances, a assuré vendredi soir à Dakar, son ministre du Travail, du Dialogue social et des Relations avec les Institutions, Samba Sy.

“A la différence de l’année dernière, le dépôt des cahiers de doléance sera fait (samedi) en format réduit. Les délégations seront minorées. Nous allons nous efforcer à respecter les gestes barrières parce que la pandémie est encore présente, mais il va y avoir un échange franc entre les travailleurs organisés et le chef de l’Etat”, a fait savoir M. Sy à la télévision nationale.

Pour lui, en examinant ce qui se passe à l’échelle mondial, constatant les pertes emplois et appréciant ce qui a pu être fait pour réduire l’impact de la COVID-19, les travailleurs sénégalais “vont célébrer cette fête du Travail avec à l’esprit et la conscience claire qu’il est possible ensemble de franchir un et arriver à un mieux-être”.

M. Sy a rappelé que le gouvernement sénégalais a fourni d’énormes efforts en faveur du monde du travail depuis l’apparition dans le pays du coronavirus le 2 mars 2020.

Le ministre sénégalais a appelé à la convergence des intelligences pour aborder les demandes d’emplois.

Il a salué les efforts patriotiques du personnel de santé, du corps enseignant, mais aussi ceux des forces de défense et de sécurité ainsi que tous les travailleurs de son pays qui ont permis au Sénégal de résister à la pandémie de COVID-19.

À LIRE  INCENDIE: LE DIRECTEUR DE L'HÔPITAL MAGETTE-LÔ DE LINGUÈRE DÉMISSIONNE

“Nous gardons le cap et dans le cadre du dialogue social, nous sommes convaincus de pouvoir progressivement résorber un certain de demandes”, a-t-il affirmé. Fin