L’Agence nationale de la statistique et de la démographie (ANSD) va lever les obstacles à l’accès des usagers à l’information statistique régionale, a promis vendredi Jean Rodrigue Malou, conseiller du directeur général de cette agence.

‘’Il y a des difficultés d’accès aux données, et l’ANSD s’empressera de les résoudre en faisant le nécessaire, en vue de la disponibilité de l’information. Beaucoup d’informations sont disponibles, mais l’utilisateur ne sait pas où aller les chercher’’, a-t-il expliqué.

M. Malou, qui prenait part à un atelier sur le visa statistique, un outil de l’ANSD, pense que ‘’le combat, c’est de faire en sorte que les utilisateurs consultent le site de l’Agence nationale de la statistique et de la démographie où toutes les données sont disponibles’’.

Il estime qu’il faut faire en sorte que les directions régionales de l’ANSD ‘’puissent travailler à une meilleure vulgarisation des stratégies de fouille et de recherche des données disponibles’’.

L’ANSD va lever LES OBSTACLES À L’ACCÈS À L’INFORMATION STATISTIQUE 1

‘’Les chefs de service régionaux pourront extraire certaines données grâce à la mise en place du service statistique régional, qui va répondre aux besoins des utilisateurs’’, a expliqué Jean Rodrigue Malou.

‘’Le système statistique national est fonctionnel, mais dans la plupart des régions, il n’existe pas un dispositif clair et net. Il n’y a pas un système statistique régional fonctionnel’’, a déploré M. Malou.

Selon lui, l’élaboration prévue en 2022 de comptes économiques régionaux permettra de disposer des meilleurs outils de cadrage macroéconomique pour orienter les politiques publiques.

‘’Des comptes économiques régionaux vont permettre définitivement aux dispositifs régionaux de disposer d’un outil important et d’avoir une mesure précise du niveau de production et du produit intérieur brut de la région’’, a assuré Jean Rodrigue Malou.

À LIRE  UMOA : le Sénégal lève plus de 79 milliards sur le marché financier

Il considère que ce projet est d’une importance capitale dans la mesure où il permettra aussi de connaître ‘’la contribution des secteurs à la croissance’’, d’affiner et d’orienter les politiques publiques.

‘’L’absence de statistiques rend difficile le suivi des objectifs de développement durable, notamment l’ODD 5, qui est relatif à l’autonomisation des femmes et au genre’’, a souligné le conseiller du directeur général de l’ANSD.

FD/ASG/ESF