Le Sénégal a mis en oeuvre un programme d’urgence pour l’emploi et l’insertion socioéconomique des jeunes, qui sera exécuté de manière pragmatique, a indiqué, jeudi, le président Macky Sall.

Intervenant à l’ouverture du conseil présidentiel sur l’emploi et l’insertion socioéconomique des jeunes, le chef de l’Etat sénégalais a souligné que ce Programme d’urgence sera lancé à l’issue des travaux du conseil et exécuté de manière “pragmatique”, dans tout le territoire sénégalais.

“Comme je l’ai indiqué tout au long du processus préparatoire, je tiens à ce que ce programme soit pragmatique, orienté vers l’action et opérationnel, de façon diligente à l’échelle nationale”, a-t-il dit, notant que cette initiative d’urgence doit obéir aux critères “d’inclusion, d’équité territoriale et de justice sociale” qu’il dit avoir définis pour les politiques publiques.

A propos des travaux du conseil présidentiel, il a souligné que la réunion doit faire un “diagnostic honnête de la situation de l’emploi, de l’employabilité et de l’entrepreneuriat des jeunes, pour en dresser un tableau d’ensemble”. “En somme, il s’agit, ensemble, de réfléchir, de dialoguer et d’interroger nos pratiques, afin de convenir de nouvelles dynamiques pour faire plus et mieux”, a-t-il dit.

Et le président Macky Sall de relever que les préoccupations des jeunes en matière d’emploi et de création d’activités génératrices de revenus “ont toujours été au cœur des priorités que j’ai assignées aux structures et mécanismes de soutien à l’encadrement et au financement des jeunes et des femmes”.

S’adressant à la jeunesse de son pays, le chef de l’Etat sénégalais a assuré que l’Etat ne l’abandonnera pas. “La lutte contre le chômage des jeunes est une bataille de longue haleine qui ne se gagne pas en un seul jour (..), et je veux surtout que vous compreniez que quelles que soient les difficultés, quelles que soient les circonstances, l’Etat ne vous abandonnera pas”, a-t-il affirmé.

À LIRE  Trafic de faux passeports: Un policier et un agent d'Air Sénégal arrêtés

Le financement du Programme d’urgence pour l’emploi et l’insertion socio-économique des jeunes au Sénégal, est au centre des travaux du Conseil présidentiel ouvert, jeudi, au Centre international de conférences Abdou Diouf de Diamniadio (CICAD), près de Dakar.

La rencontre connaît la participation des membres du gouvernement, des représentants des jeunes et des structures dédiées aux financements des jeunes.

Annoncé par le président sénégalais dans son message, début avril, à l’occasion du 61-ème anniversaire de l’indépendance, le Conseil mettra la lumière sur les efforts et ressources déployés par l’Etat pour la création d’emplois et le soutien à la formation, à l’entreprenariat et aux activités génératrices de revenus pour les jeunes.

Macky Sall avait réitéré sa décision de procéder à une réorientation des allocations budgétaires à hauteur de 450 milliards de FCFA au moins (soit plus de 685 millions euros), sur trois ans, dont 150 milliards pour cette année, qui serviront à financer le Programme d’urgence pour l’emploi et l’insertion socio- économique des jeunes qui sera issu du Conseil Présidentiel.