Les autorités sénégalaises envisagent de voler secours des sans toit. En effet, inscrit dans une logique de développement, le Sénégal a mis en place un plan d’urbanisation avec pour objectif d’assainir le cadre de vie de la population. 100 000 logements sont à cet effet prévus pour être construits sur cinq ans.

D’après le ministre de l’Urbanisme, du Logement et de l’Hygiène publique, Abdoulaye Saydou Sow qui s’exprimait lundi 29 mars 2021 au cours d’une visioconférence avec le Haut conseil des collectivités territoriales (HCCT), en 2021, le gouvernement sénégalais a l’intention de finaliser la construction de 20 000 logements sociaux.

Cette initiative entre dans le cadre de la réalisation du programme « 100 000 logements », lancé en 2017 et actuellement en cours. L’objectif pour le gouvernement est de mettre à la disposition des personnes ayant des revenus faibles ou irréguliers, une offre foncière juste et des logements décents et viables.

Il s’agira de « réorganiser l’habitat rural, dans le cadre de la politique de décentralisation de l’habitat en plus du programme des 100 000 logements en cours au Sénégal », a confié M. Sow. Ce projet permettra, selon ministre, de « protéger la population en lui offrant un cadre de vie sain et capable de résister aux phénomènes tels que les inondations qui constituent un danger pour la population ».

Rappelons qu’au-delà de son objectif principal, ce projet se veut une véritable opportunité économique pour le pays. En effet, la mise en œuvre du projet permettra, si l’on se fie au ministre, de redynamiser l’activité de secteurs tels que les BTP et de mettre à profit la main-d’œuvre existante, créant ainsi des emplois, tout en facilitant l’accès à l’habitat.

À LIRE  Covid-19/sénégal: 89 nouveaux cas et 110 guéris