Les militants de Pastef Les Patriotes de Ziguinchor et de Bignona, dans le sud du Sénégal, vont à nouveau marcher pour manifester.

Ils annoncent une manifestation ce vendredi 12 mars, pour disent-ils, exiger la libération de huit (8) de leurs camarades en détention suite aux violents manifestations qui ont éclaté suite à l’affaire Ousmane Sonko, accusé de « viols répétitifs et de menace de mort » par une masseuse.

Selon L’As qui donne l’information dans sa parution de ce vendredi, le Préfet a autorisé les deux manifestations.

Une vaste mobilisation est attendue cette après-midi, après que 19 communes du département de Bignona ont annoncé qu’elles prendront part à l’évènement.

A rappeler que deux des 11 morts décomptés lors des manifestations de la semaine dernière sont issus de cette partie du Sénégal.

À LIRE  Covid-19/Sénégal: 92 NOUVELLES CONTAMINATIONS ET 106 guérisons