Un premier Conseil national pour l’Insertion et l’emploi des jeunes se tiendra au plus tard le 10 avril 2021. Le chef de l’État, Macky Sall, recevra “prochainement” des représentants d’organisations de jeunes et de mouvements de Jeunesse. Il en a informé le Conseil des ministres, ce mercredi 10 mars. Ce, après avoir annoncé une batterie de mesures en faveur des jeunes. Sortis en masse, la semaine dernière, ces derniers ont violemment manifesté leur mécontentement contre sa politique en la matière.

’’Le chef de l’Etat demande, également, aux Ministres en charge de l’Emploi et de la Jeunesse, en relation avec le Ministre des Finances et du Budget et les autres ministres concernés, de préparer minutieusement la tenue, au plus tard le 10 avril 2021, du premier Conseil national pour l’Insertion et l’emploi des jeunes’’, rapporte le communiqué du Conseil des ministres qui s’est tenu ce mercredi.

Dans sa communication, Macky Sall a rappelé enfin, que ‘’le « Fast Track », doit plus que jamais être une réalité dans la mise en œuvre des projets et programmes du PSE et particulièrement le PSE/Jeunesse’’.

Le président de la République a informé le Conseil, qu’il recevra prochainement des représentants d’organisations de jeunes et de mouvements de Jeunesse.

Abordant la question liée à l’accélération de la relance de l’économie nationale, de l’intensification de l’exécution du PSE/Jeunesse, du financement et de l’emploi des jeunes, le chef de l’Etat a indiqué que le PAP2A/PSE et le budget de l’Etat ‘’seront profondément revus, au regard des nouveaux impératifs, enjeux et urgences signalés’’.

À LIRE  Covid-19/sénégal: 43 nouveaux cas, 2 décès et 3.462 personnes sous traitement

Selon le communiqué, le président de la République a rappelé ‘’l’urgence de la réorientation des priorités autour de la Jeunesse’’.

Il a indiqué, dans cette perspective, que sur la période 2021-2023, outre les emplois salariés et les recrutements importants prévus dans plusieurs secteurs, c’est 350 milliards FCFA au moins, qui seront mobilisés pour le financement des jeunes et des femmes.

Il a demandé, en outre, au Gouvernement, “d’accentuer la mobilisation générale pour accélérer la réalisation des 45 Centres départementaux de formation professionnelle, et des 45 Maisons de la Jeunesse et de la Citoyenneté.”

Le chef de l’Etat a exhorté, dans cette dynamique, le secteur privé, à ‘’développer une Initiative complémentaire de soutien à l’emploi et à l’insertion des jeunes à l’image de la Convention “Etat- Employeurs”’’.

Il a demandé en outre, au gouvernement, ‘’d’accentuer la mobilisation générale pour accélérer la réalisation des 45 Centres départementaux de formation professionnelle, et des 45 Maisons de la Jeunesse et de la Citoyenneté’

Avec APS-