Le leader de Pastef Les Patriotes, Ousmane Sonko est convoqué ce mercredi à 9 heures au bureau du juge Mamadou Seck du 8e cabinet.

La convocation a été envoyée à ses avocats. Rappelons que Ousmane Sonko est accusé de viol et menaces de mort par la masseuse Adji Sarr employée au salon « Sweet Beauté ».

Le bâtonnier de l’ordre des avocats est monté au créneau pour relever les dérapages de certains de ses confrères engagés dans l’affaire Sonko – Adji. Me Papa Leyti Ndiaye a décidé d’ouvrir une enquête. Ci-dessous sa correspondance adressée à ses confrères.

“Mes Chers Confrères, Par un avis diffusé le 16 février 2021, je rappelais à votre attention, la nécessaire observation des dispositions du Règlement Intérieur et de tous les textes régissant notre Ordre.

Cet avis ne semble pas avoir été entendu, tout au moins, en ce qui concerne les communications publiques des avocats. En effet, depuis cette date, il m’a été signalé plusieurs interventions de confrères, renfermant des violations présumées de l’article 26 du Règlement Intérieur, et probablement de quelques articles du Code de déontologie.

En cet état, je désigne à compter de ce jour, des rapporteurs pour enquêter sur ces transgressions, ce, à des fins disciplinaires. Confraternellement.”

À LIRE  KAOLACK : UNE MOBILISATION POUR DIRE NON À L’HOMOSEXUALITÉ