Le gouvernement sénégalais a initié un projet qui prévoit de procéder sur trois ans à l’adressage numériques des localités du pays.

“Ce projet d’adressage numérique est un projet important pour le pays. C’est un projet sur trois ans, un projet structurant pour l’Etat du Sénégal”, a annoncé le ministre sénégalais de l’Economie numérique et des Télécommunications, Yankhoba Diattara.

Il intervenait lors de la réunion virtuelle destinée à mettre en place du Comité de pilotage, chargé de conduire ce projet. Cette structure est composée d’experts en adressage, des officiels, des élus territoriaux, ainsi que de représentants du Conseil économique, social et environnemental (CESE), de la société civile et du secteur privé.

“Effectivement, il existe un adressage physique à Dakar et dans certaines localités, mais, il est marqué par son caractère non complet et non exhaustif et par le caractère non numérique du système”, a expliqué le ministre sénégalais.

Il a assuré que ce projet vise à doter son pays d’un système d’adressage numérique national qui devra aboutir à la mise à la disposition des populations d’une plateforme numérique, d’une base de données et d’une géolocalisation de dernière génération.

Selon lui, l’adressage des localités du Sénégal va faciliter leur repérage par les touristes, les résidents, les automobilistes et l’ensemble des populations, ce qui va offrir aux entreprises et aux populations, la possibilité de disposer d’une fourniture de l’internet.

Il a ajouté que le système va aussi permettre d’optimiser et de faciliter le travail des services de secours, les interventions des forces de sécurité dans l’intérieur des quartiers, mais aussi faire la promotion du e-commerce et faciliter le travail des services des impôts et des domaines.

À LIRE  Emigration clandestine : Démantèlement d'un réseau de passeurs à Saint-Louis