L’antenne départementale de la Convergence des jeunesses républicaines (COJER) de Mbour (ouest) a remis samedi 10.000 masques de protection et des produits d’hygiène aux différentes structures sanitaires de la capitale de la Petite-Côte.

Les structures de santé ont été choisis en raison du fait que ce sont des lieux recevant des patients susceptibles d’être des porteurs de la maladie. En plus de cela, leurs agents sont en contact permanent avec diverses pathologies.

La COJER s’est aussi rendue au poste de santé de Saly-Portudal pour procéder à une distribution de masques’’. ‘’(….) nous sommes conscients de l’appel du président de la République, Macky Sall, allant dans le sens de contribuer à la lutte contre la propagation du coronavirus par le respect des mesures barrières’’, a expliqué Bara Ndiaye.

Les membres de la Convergence se disent conscients que le département de Mbour figure parmi les localités du Sénégal qui enregistrent beaucoup de cas communautaires confirmés de Covid-19. Ils ont promis d’étendre leur action sur toute l’étendue du territoire départementale.

‘’Tout le monde sait que Mbour est bien touché par la propagation de cette pandémie. Nous, en tant que jeunes citoyens républicains, en bons patriotes, nous avons estimé devoir participer à la lutte. C’est pourquoi nous devons tout faire pour nous protéger et protéger nos compatriotes’’, a souligné Bara Ndiaye.

A la demande du préfet de Mbour, Mor Talla Tine, les jeunes républicains ont dû surseoir à l’opération qu’ils prévoyaient de mener pour inciter au port systématique de maque (takkal sa maque), un arrêté interdisant tout rassemblement de plus de dix personnes.

À LIRE  COVID-19 : DAKAR ET THIÈS RESTENT SOUS COUVRE-FEU POUR 8 JOURS SUPPLÉMENTAIRES

‘’Nous avions prévu de nous rendre au quai de pêche et au marché central de Mbour en vue de sensibiliser les populations sur les mesures barrières à respecter et leur distribuer des masques. Mais, faute d’autorisation, et compte tenu du contexte actuel, en tant que républicains qui devons respecter les lois en vigueur, nous avons choisi de distribuer des masques et autres produits d’hygiène au niveau des hôpitaux’’, a expliqué M. Ndiaye.

Avec APS-