Le gouvernement sénégalais a débuté ce samedi l’acheminement, vers les régions, des premières doses de vaccins contre le COVID-19 de la firme chinoise Sinopharm.

“Les vaccins vont quitter Dakar aujourd’hui et dans les quatre jours, seront disponibles partout dans le pays pour prendre en charge de manière plus efficace notre plan d’opérationnalisation de la vaccination ant-COVID-19”, a indiqué le ministre sénégalais de la Santé et de l’Action sociale, Abdoulaye Diouf Sarr.

Il s’exprimait au cours de la cérémonie à Dakar marquant le début de l’acheminement, vers les régions du Sénégal, des premières doses du vaccin contre le coronavirus.

Selon le ministre, son ministère va installer lundi un comité national de contrôle et de suivi des opérations de vaccination, ce qui sera suivi du lancement mardi prochain de la campagne nationale de vaccination anti-COVID-19 sur l’étendue du territoire sénégalais.

“Il faut absolument conduire de main de maître les opérations de vaccinations jusqu’au dénouement (de la situation). Ces vaccins doivent être disponibles sur l’étendue du territoire jusqu’au dénouement de la stratégie nationale de lutte contre la maladie”, a-t-il souligné.

“C’est dans un contexte international de rareté de vaccin que le chef de l’Etat a tout fait pour obtenir ce vaccin”, a affirmé M. Sarr, ajoutant que “c’est une fierté. Il faut y aller très vite”.

M. Sarr a en outre assuré que son pays a des instruments “très efficaces en matière de vaccination, d’approvisionnement et distributions des produits pharmaceutiques”.

Les autorités sénégalaises ont réceptionné mercredi soir 200.000 doses du vaccin de la firme chinoise Sinopharm. Selon le ministre de la Santé et de l’Action sociale, la campagne de vaccination démarra mardi prochain, le 23 février.

À LIRE  Macky Sall prône un renforcement de la surveillance maritime pour lutter contre l’immigration clandestine

Signalant son tout premier cas confirmé le 2 mars 2020, le Sénégal comptabilise, à ce jour, 32.630 cas positifs au coronavirus, dont 26.907 guérisons et 795 décès.