Le Sénégal recevra un appui d’environ 325 milliards FCFA des Etats-Unis par le biais de l’Agence américaine pour le développement international (USAID) au cours des 5 prochaines années, a indiqué, jeudi, le ministre sénégalais de l’Economie, du Plan et de la Coopération, Amadou Hott.

’’L’USAID fera une contribution pendant les cinq prochaines années d’environ 325 milliards CFA’’, a assuré le ministre à la fin d’une cérémonie de signature d’accords d’assistance bilatérale s’inscrivant dans la nouvelle stratégie quinquennale de coopération entre les deux pays.

Le ministre sénégalais de l’Economie a rappelé que ces accords portaient sur la croissance économique inclusive et durable à travers une intervention dans les secteurs de la pêche, de l’agriculture, l’accès à l’eau dans les zones rurales en faisant plus intervenir le secteur privé dans le cadre de partenariat abordable gagnant-gagnant avec l’Etat et les populations.

’’Il y a aussi les réformes. L’USAID va financer la Justice commerciale pour améliorer l’environnement des affaires. L’autre point porte sur le capital humain, sur les secteurs de l’éducation et de la santé’’, a expliqué le ministre de l’Economie du Plan et de la Coopération.

Selon lui, ’’il y aura des actions pour aider les Collectivités territoriales à mobiliser plus de ressources afin de pouvoir faire face au développement de leurs localités différentes’’.

Le Sénégal entretient des relations avec l’USAID depuis 1961, a rappelé M. Hott, faisant état de ’’plus de 1 400 milliards CFA de dons d’interventions, des dons non remboursables’’ de la part des Etats-Unis.

’’C’est un nouvel accord pour cinq ans. C’est un accord pour améliorer la croissance économique, augmenter le capital humain, mais aussi renforcer l’action de l’Etat surtout au niveau des Collectivités territoriales’’, a de son côté réagi Peter Trenchard, directeur de l’USAID au Sénégal.

À LIRE  LE SECTEUR PRIVÉ OCCUPE L’ESSENTIEL DES MARCHÉS PUBLIC

Il a assuré que ces accords visaient à promouvoir la croissance économique surtout dans les domaines de l’agriculture, de la pêche de la santé, de l’éducation, la collaboration entre l’USAID et le secteur privé sénégalais.