Le Sénégal à contribué à hauteur d’un milliard de francs Cfa en soutien aux urgences du G5 Sahel, a annoncé la présidence sénégalaise.

Le président sénégalais Macky Sall a pris part mardi, à Ndjamena (Tchad) à la séance élargie du sommet du G5 Sahel qui regroupe le Burkina Faso, le Mali, la Mauritanie, le Niger et le Tchad.

Le chef de l’Etat était l’invité par le président de la République islamique de Mauritanie, Mohamed Cheikh Ould El Ghazouani, président en exercice de la conférence des chefs d’Etat et de gouvernement du G5 Sahel, et le président tchadien Idriss Déby Itno.

Cette séance élargie visait à ‘’associer les pays et Institutions partenaires du G5 Sahel à la recherche de solutions durables à la crise sécuritaire qui sévit dans l’espace sahélien’’.

Avec un effectif de 1.305 soldats, le Sénégal est le deuxième pays contributeur de troupes pour la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA), soulignent les autorités sénégalaises.

’’Le Sénégal a contribué à hauteur d’un milliard de FCFA en soutien aux urgences du G5 Sahel. Lors du sommet élargi auquel il a été convié à N’Djamena, le Président @Macky_Sall a également plaidé pour que la #MINUSMA soit plus robuste avec des équipements adaptés’’, a tweeté la présidence sénégalaise.

Le G5 Sahel est un cadre institutionnel de coordination et de suivi de la coopération régionale en matière de politiques de développement et de sécurité. Il a été créé lors d’un sommet du 15 au 17 février 2014 par cinq États du Sahel : Mauritanie, Mali, Burkina Faso, Niger et Tchad.

À LIRE  Coronavirus en África: ¿Por qué no se ha producido el desastre anunciado?