Une campagne de vaccination contre la fièvre jaune ciblant plus de 600.000 personnes dans l’est du Sénégal va démarrer lundi, a rapporté dimanche la télévision publique (RTS).

Prévue du 15 au 24 février 2021, cette vaccination cible toute la population des régions sénégalaises de Tambacounda et de Kédougou, sauf les enfants de moins de neuf mois et les femmes enceintes, a indiqué la RTS.

“Sur le terrain, nous avons engagé les différents préfets et sous-préfets à accompagner les équipes médicales surtout lorsque nous constaterons quelques cas de réticence”, a déclaré le gouverneur de Tambacounda, Oumar Mamadou Baldé.

Il a précisé que cette campagne de vaccination concernait trois des quatre départements de cette région est du pays, à savoir les départements de Bakel, de Goudiry et de Tambacounda.

Le gouverneur a donné l’exemple en se faisant vacciner lors de la cérémonie de lancement de la campagne.

Des cas de fièvre jaune ont été signalés ces derniers mois au Sénégal, notamment dans la partie est du pays, composée des régions de Tambacounda et de Kédougou à la frontière avec le Mali et la Guinée.

À LIRE  covid-19: LES VACCINS ATTENDUS AU SENEGAL A LA FIN DU PREMIER TRIMESTRE