Le chef de l’Etat a invité, mercredi en Conseil des ministres, à redoubler de vigilance face à la propagation de la Covid-19 et demandé ‘’la mobilisation sociale, nécessaire au lancement sur l’ensemble du territoire national, des campagnes de vaccination, à la fin du mois de février 2021 au plus tard’’.

’’(…) le chef de l’Etat indique que, face à la propagation de la pandémie de Covid-19, il y a urgence de redoubler de vigilance, d’engagement et de résilience pour endiguer, au plus vite, la maladie à travers le respect individuel et collectif des mesures barrières et des précautions sanitaires préventives’’, rapporte le communiqué du Conseil des ministres.

‘’Au regard des effets de la pandémie de Covid-19’’ sur l’économie et l’équilibre de la société, le président de la République ‘’souligne la nécessité d’anticiper et d’agir en modes “Diligence” et “Fast Track’’, selon la même source.

Le communiqué précise qu’il ‘’s’agit, dès lors, d’accélérer les procédures, de mobiliser toutes les ressources humaines et financières requises, afin de vacciner, dans les meilleurs délais, les populations cibles prioritaires identifiées’’.

Le chef de l’Etat a demandé, à ce titre, au ministre de la Santé et de l’Action sociale, en relation avec le ministre des Finances et du Budget et les ministres concernés, ‘’de prendre toutes les dispositions sanitaires, logistiques, financières et de mobilisation sociale, nécessaires au lancement sur l’ensemble du territoire national, des campagnes de vaccination, à la fin du mois de février 2021 au plus tard’’.

Il a demandé par ailleurs, au ministre de la Santé et de l’Action sociale de ‘’sensibiliser davantage les acteurs de la santé et les populations, sur le respect des rendez-vous médicaux et la fréquentation régulière des structures de santé, tout en veillant particulièrement sur le déroulement optimal du programme élargi de vaccination (PEV)’’.

À LIRE  ​Fermeture du club Med : près de 1.000 emplois menacés à Ziguinchor

Macky Sall a invité enfin, le ministre de la Santé et de l’Action sociale à ‘’faire un point hebdomadaire en Conseil des Ministres, sur les statistiques de vaccination Covid-19 au niveau national et international’’.

aps-