L’Autorité de régulation des télécommunications et des postes constate que ces dernières années, l’opérateur Expresso Sénégal, filiale du groupe SUDATEL, n’investit plus pour satisfaire ses clients, surtout en matière de connexion.

Pire, jusque-là, il n’a pas activé la 4G qu’il avait jadis promis à ces clients. Il renseigne également que la société lui doit sept milliards de FCFA.

L’ARTP réclame 7 milliards à Expresso et menace de lui retirer la licence 1

Face à cette situation, l’ARTP a décidé de sévir contre Expresso Sénégal afin de rééquilibrer le marché et assurer aux clients des prestations adaptées à leur demande. Expresso risque ainsi de voir sa licence lui être retirée par les services d’Abdoul Ly.

À LIRE  MACKY SALL ÉVOQUE L’URGENCE D’ACCROÎTRE LE DÉVELOPPEMENT AGRO-INDUSTRIEL