La subdivision des douanes de Fatick, est mobilisée pour contrer tout trafic illicite ou en contrebande de doses de vaccins du covid-19, a indiqué mardi, la cheffe de la subdivision des douanes de Fatick, le lieutenant-colonel, Ndèye Fatou Ndiaye.

“Nos agents sont mobilisés pour contrer tout trafic illicite ou en contrebande de doses de vaccins du covid-19”, a confié à l’APS, le lieutenant-colonel, Ndèye Fatou Ndiaye, à l’occasion de l’édition 2021 de la Journée internationale des douanes.

Elle a souligné que des personnes malintentionnées pourraient en perspective de l’arrivée des doses de vaccins anti-covid-19, s’adonner à un trafic en contrebande dans ce contexte de crise sanitaire.

Par conséquent, a-t-elle assuré, ses agents sont mobilisés pour contrer tout trafic illicite de doses de vaccins contre le covid-19 au-delà de leur mission de contrer tout trafic de médicaments en contrebande dans la région.

La résponsale de la subdivision des douanes de Fatick a signalé que pour l’essentiel ces médicaments importés en contrebande entre à Fatick par plusieurs zones mais pour l’essentiel par la République de Gambie.

“Notamment par les îles du Saloum où cette contrebande de médicaments importés arrive à travers des pirogues le plus souvent”, a-t-elle précisé.

Elle a en outre signalé qu’il y a une tendance “haussière” notée dans le trafic de faux médicaments entre fin 2020 et début 2021 à Fatick, dans ce contexte mondiale de crise sanitaire liée au covid-19.

“Rien qu’en début 2021, une importante quantité de médicaments importés en contrebande d’une valeur de 13 millions de francs CFA a été saisie par nos agents”, a-t-elle signalé.

À LIRE  La Sonacos octroie une prime au tonnage pour contrer la concurrence DE Commercialisation de l’arachide

Selon elle, “ceci montre qu’on risque d’avoir en 2021, d’importantes saisies de médicaments importés en contrebande ou de faux médicaments”.

“Nous sommes sur le qui-vive, et avons mis en place un dispositif d’alerte et de surveillance pour mieux contrer tout trafic illicite de produits prohibés dans la zone”, a-t-elle insisté.

Le thème de l’édition 2021 est : “Résilience, relance, renouveau : les Douanes au service d’une chaine logistique durable”.

APS-