L’assemblée nationale vote ce matin le projet de loi relative à l’état d’urgence et l’état de siège. Si ce texte législatif soumis à l’Assemblée nationale passe, l’intitulé de la loi du 29 avril 1969 deviendra désormais « loi relative à l’état d’urgence, à l’état de siège et à la gestion des catastrophes ».

Ainsi, il est inséré au titre 4 « gestion des catastrophes naturelles ou sanitaires ». Une loi qui accordera au Chef de l’Etat si elle est votée, la prérogative de prendre des décisions exceptionnelles. Mais pour l’opposition de l’assemblée nationale, c’est plutôt une manière de dépouiller l’assemblée de prérogatives que lui confère la constitution. Le projet de loi sera défendu par le ministre de l’Intérieur et de la sécurité publique, Antoine Félix Abdoulaye Diome et Samba Sy, ministre du Travail, du Dialogue social et des Relations avec les Institutions.

À LIRE  Le ministère de l’environnement au Sénégal lance ses journées mensuelles de nettoiement