Le Général Mamadou Niang, L’ancien ministre de l’Intérieur, de 2000 à 2003, président de la commission politique du dialogue national, a rendu l’âme ce lundi soir à l’hôpital Principal de Dakar, des suites d’une maladie.

Le Général Mamadou Niang, né en 1938 à Podor, a été, entre autres, ministre de l’Intérieur, président de l’Observatoire national des élections (Onel, 1997-98), Ambassadeur auprès de la Guinée-Bissau (mai 1999-mars 2000).

’’Je suis très peiné d’appendre le décès ce jour, du général Mamadou Niang,ancien Ministre de l’intérieur et Président de la commission cellulaire du dialogue politique. Je salue avec respect la mémoire de ce brave soldat qui a servi l’Etat jusqu’au dernier souffle. Paix à son âme’’, a déclaré sur Twitter le chef de l’État Macky Sall.

Loué pour ses qualités d’homme de consensus, le Général Niang a occupé la fonction de Président de l’Observatoire national des élections (Onel, 1997-98), dirigeant ainsi la tenue des élections législatives de 1998, précédent la première alternance démocratique de l’histoire du Sénégal.

Plus de 20 ans plus tard, quand il s’est agit de trouver un homme de consensus pour conduire le dialogue politique, le choix porté sur sa personne n’a pas fait l’objet de contestation.

À LIRE  Ousmane Sonko dit non AU REPORT DES ÉLECTIONS LOCALES