Au Sénégal, la filière mangue a enregistré une sérieuse contreperformance en 2020. D’après les données rapportées par Commodafrica, le pays a exporté 13. 000 tonnes du fruit cette année, soit un volume en retrait par rapport aux prévisions initiales.

Ce stock reste également en-dessous de la moyenne à l’export enregistrée sur ces dernières années qui tournait autour de 17.000 tonnes.

Pour expliquer cette situation, les autorités mettent surtout en avant des conditions météorologiques peu clémentes. Alors que le temps froid a provoqué la chute prématurée des fruits et perturbé l’activité pendant le pic de la saison en juillet dernier, les pluies abondantes tombées en août ont favorisé le développement de la mouche des fruits. A cela s’ajoute la pandémie de coronavirus qui a affecté la chaîne d’exportation notamment vers plusieurs pays européens.

Pour rappel, le Sénégal n’exporte qu’environ 10 % de sa récolte de mangues comprise entre 120.000 et 150.000 tonnes. Les cargaisons sont constituées principalement des fruits de la variété Kent et Keitt.

La filière fournit des emplois à 20. 000 personnes et génère annuellement des recettes de 4 milliards Fcfa

Source: agenceecofin

À LIRE  La Covid-19 Fait Perdre Plus De 300 Milliards Au Tourisme