Le Festival des enfants du Baol initialement prévu en décembre à Diourbel (centre) a été reporté à avril prochain par ses organisateurs en raison des mesures de restriction prises pour freiner la propagation du nouveau coronavirus.

‘’Avec la maladie du nouveau coronavirus nous avons décidé de reporter l’activité au mois d’avril pour respecter les mesures de restriction édictées par les autorités’’, a notamment déclaré Souka Diop, coordonnateur de la structure initiatrice de l’évènement.

Initialement prévu au mois de décembre, le festival va se tenir du 1er au 10 avril prochain avec plusieurs activités au menu. Il s’agit pour nous respecter les mesures restrictives formulées par les autorités, a-t-il expliqué au cours d’une conférence de presse.

‘’L’établissement Diaw Bâches a initié ce festival pour permettre aux enfants d’avoir un cadre d’épanouissement mais aussi faire des retombées sur le plan économique dans la commune de Diourbel’’, a-t-il rappelé. Souka Diop a assuré que la première édition avait été couronnée de succès car ayant permis d’offrir durant les fêtes de Noël un cadre d’épanouissement aux enfants de la commune, voire de la région.

’Pour cette année j’ai décidé d’acquérir de nouveaux matériels dont des manèges qui sera installé en permanence dans la commune pour les enfants’’, a annoncé M. Diaw par ailleurs promoteur du festival. En partenariat avec les autorités municipales, les initiateurs du festival ont décidé de réaliser un espace d’échange avec toutes les commodités pour les enfants mais également pour toute la population de Diourbel.

‘’Nous avons échangé avec le maire sur le projet. Il est disposé à nous céder un site pour l’implantation de cet espace. C’est un projet qui va bientôt voir le jour et cela va également créer des emplois à Diourbel’’, a indiqué le PDG de l’Etablissement Diaw bâches.

À LIRE  COVID-19/ SÉNÉGAL : 88 nouveaux cas testés positifs, 29 nouveaux guéris ET 4 nouveaux décès

Ce festival peut devenir une vitrine culturelle pour la région à l’image du FIKA de Kaolack, le FIDAK de Dakar et le Festival de Jazz de Saint-Louis, a-t-il avancé.

APS-