Des pays membres de l’Alliance GAVI dont le Sénégal vont disposer de leurs premières doses du nouveau vaccin contre le Covid-19 en mars 2021 après homologation par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), a annoncé le directeur de la prévention, docteur El Hadj Mamadou Ndiaye.

L’information est du docteur Mamadou NDIAYE, directeur de la Prévention au ministère de la Santé et de l’Action sociale. Selon lui, le Sénégal est en train, en ce moment, de se préparer à recevoir ses premières doses de vaccin.

« Dans notre agenda, nous devons pouvoir recevoir les doses de vaccin au mois de mars 2021. D’ici trois mois, nous aurons les vaccins sur lesquels nous avons misé », a déclaré le docteur NDIAYE

GAVI Alliance est une alliance des acteurs majeurs de la vaccination, dont des gouvernements de pays donateurs ou en voie de développement, l’OMVS, l’UNICEF, la Banque mondiale, l’industrie du vaccin dans les pays industrialisés et en voie de développement, des agences techniques et de recherche, ainsi que des ONG.

Les pays membres de l’alliance GAVI ont « la garantie’’ qu’ils disposeront de leurs premières doses à la fin du premier trimestre 2021, dans le cadre d’un partenariat incluant l’OMS, l’UNICEF, la Banque mondiale et l’Union européenne.

Selon le directeur de la Prévention, avant cette date, l’OMS aura au préalable homologué ce vaccin pour s’assurer de son efficacité et donner les garanties de son utilisation sur le plan de la sécurité sanitaire. Depuis 1976 et le début du Programme élargi de vaccination, le Sénégal n’a jamais utilisé de vaccin qui n’ait été préalablement homologué par l’OMS, rappelle El Hadj Mamadou Ndiaye.

À LIRE  Covid-19: LES AUTORITÉS MISENT SUR UNE FINALISATION DE L’ANNÉE UNIVERSITAIRE EN DÉCEMBRE