La fin du marathon budgétaire 2020 a été fortement perturbée par l’intrusion du nouveau coronavirus à l’Assemblée entraînant le décès d’une députée tandis que d’autres élus testés positifs sont entre les mains du corps médical, a souligné samedi le 1er Vice-président Abdou Mbow.

Entamé depuis le 3 novembre 2020, ce marathon budgétaire s’est achevé samedi par l’examen des budgets 2021 des ministères du Travail et des Finances et du Budget.

L’Assemblée nationale qui a enregistré des cas de coronavirus dont un décès a pris une série de mesures depuis mercredi : interdiction des visites privées, déplacements à l’intérieur soumis aux nécessités de service, séances plénières en format réduit à huis clos, mesures prophylactiques.

’’(…) notre marathon de cette année a été marqué, dans sa dernière ligne droite par un contexte extrêmement lourd lié à la contamination de certains de nos collègues par la Covid 19’’, a souligné le Vice-président Abdou Mbow dans un discours prononcé lors de la clôture de la session budgétaire. Il a ajouté que ’’cette intrusion subite a emporté brutalement notre collègue Marie Louise Diouf pendant que d’autres de nos collègues, testés positifs, sont entre les mains du corps médical’’.

Selon lui, ’’Marie Louise fut une parlementaire modèle tant elle était connue par sa gentillesse, sa courtoisie, sa discrétion mais aussi sa capacité à porter les préoccupations des populations de Grand Yoff d’où elle était issue’’.
’’Nous prions Dieu le Tout Puissant de l’accueillir au Paradis’’, a dit M. Mbow, ajoutant : ‘’À nos collègues sous traitement nous offrons nos vœux de prompt rétablissement’’. Selon lui, les pensées de l’Assemblée nationale ‘’vont également à monsieur le Directeur général du budget (…) aujourd’hui alité’’.
’’Il est aussi des nôtres du fait de sa disponibilité, de sa compétence et de sa présence parmi nous tout le long de nos travaux’’, a souligné Abdou Mbow.

À LIRE  un sommet contre le trafic de faux médicaments en Afrique

Le 1er vice-président a relevé que pendant 39 jours, l’Assemblée nationale a ’’passé en revue les projets de budget de 33 ministères et de 8 institutions de la République’’. ’’en dépit de la lourdeur du contexte, l’Assemblée nationale, grâce à votre présence, a assumé le rôle que la République lui confère’’.
A l’endroit des députés, il a déclaré : ’’Vous avez fait don de vos personnes pour servir la République. Je rends hommage à chacun et chacune de vous’’.

Avec APS-